Dubaï, la belle

image principale de l'oeuvre

Dubaï, la belle

 

par yann aubry

Explorer une ville, c’est à mon avis, en partie, faire l’effort d’aller au delà des préjugés. Ces images sont issues de mon troisième voyage aux Émirats Arabes Unis. Cependant, dans les précédents je n’avais pas réussi à sentir la ville, ses vibrations, à m’y sentir à l’aise. J’avais principalement parcouru Dubaï en voiture et en marchant dans les centres commerciaux… Cette fois, j’ai pris le temps de déambuler dans les quartiers accessibles à pieds depuis mon hôtel situé à Deïra. Je me suis donc rendu dans la vieille ville, l’ancien quartier des commerçants d’or et de diverses marchandises en provenance du Moyen Orient, d’Afrique, d’Asie. Contrairement aux nouveaux quartiers d’affaires où les infrastructures routières sont infranchissables pour les piétons ( les 2 x 6 voies sont la norme), le vieille ville offre la possibilité de déambuler dans des rues et espaces publics à échelle humaine. La trame urbaine du centre « historique » s’apparente à celle des anciennes villes arabes - les rues étroites du souk apportent ombre et fraicheur. La vieille ville aussi peu ordonnée qu’elle parait être, a néanmoins du sens et se laisse investir. Là-bas nul besoin de faire semblant, nul besoin de s’inventer une image de ville mondiale faite d'espaces aseptisés. Le Dubaï qui m’a séduit est celui des boutiques colorées, des odeurs d’épices, de viande grillée et de narguilé. J’aime ces quartiers qui grouillent de vie en dehors des shopping malls. À ma grande joie, le souk m’a permis de me rendre compte que Dubaï n’est pas seulement une vaste étendue de tours et d’îles artificielles au royaume des dunes. TIRAGE PAPIER BARYTE 40 X 60 cm Signé par l'artiste - 200 €

Actions

Vous devez avoir soumis au moins une oeuvre pour pouvoir voter.

Commentaires

  • Aucun commentaire

Vous devez être connecté pour poster un commentaire